Marie-Clémence & Cesar PAES  

Un regard qui prend le temps d’aller vers l’autre

Leurs films laissent parler la poésie et font naître cette émotion qui procure de la joie et réveille les consciences.
Marie-Clémence et Cesar Paes disent des choses engagées et sérieuses, mais ils le font en nous plaçant dans un état de rêve éveillé où il n'est pas essentiel de tout saisir d'un coup, puisque la présence des personnes,  la couleur, le rythme et la pertinence de leurs discours vont rester en nous, puisque les traces du film font un travail en profondeur qui soudain nous interroge dans un sursaut sainement perturbateur. La démarche des Paes s'appuie sur le respect de l'autre; le temps de son approche, de son écoute, se retrouve fondamentalement dans la restitution de sa réalité. Et comme il s'agit beaucoup de littérature orale, Ie cinéma ne serait-il pas, finalement, le support qui transmet plus justement les paroles des conteurs, laissant libre cours à leur imaginaire, à nôtre imaginaire. Le regard des Paes chasse tout exotisme, il exerce notre regard et nous propose d'aller vers l'autre tout en pénétrant en soi-même, Il nous rend tout simplement un peu plus sensibles, un peu plus ouverts, un peu moins cartésiens.

Martine Armand pour  le Festival international du Film de Fribourg

vaovao
FESTIVALS de l'été pour FAHAVALO, Madagascar 1947
jereo >>

FAHAVALO : première à Londres le 29 juin
jereo >>

samedi 22 juin : stand Océan Indien à Saint-Gratien au festival Un monde, des cultures
jereo >>

FAHAVALO au Liban avec la Caravan between women filmmakers
jereo >>

16 mars : débat "Que sait-on filmer de l'autre" au Cinéma du Réel
jereo >>

Les dates pour FAHAVALO en salles en mars
jereo >>

FAHAVALO au cinéma en France à partir du 30 janvier
jereo >>

newsletter
misorata anarana raha te handray ny gazetinay amin'ny mailaka:

ilaina
Imprimeo ny Bon de Commande, alefaso miaraka amin ny ravin-tseky (cheque) amin’ny paositra.
jereo >>

Raha te hanoratra na hiantso, na te handalo. Ny toerana misy anay ?
jereo >>

Filma vitan\' Laterit Productions
jereo >>

© Laterit productions